Pour faciliter les investigations dans le cadre des cyberattaques, la police et la gendarmerie se dotent d’un nouvel outil : la « Malware Information Sharing Plateform – Police Judiciaire ». Cette plateforme contient les données issues de logiciels de rédaction de plaintes et de sources « ouvertes » provenant d’entreprises spécialisées dans la détection d’incidents de sécurité. La Cnil a accueilli favorablement cette base de données. 

Source : https://www.usine-digitale.fr/article/la-police-se-dote-d-une-nouvelle-plateforme-d-identification-des-cybercriminels.N1171862