Le télétravail et l’intérêt grandissant pour la cryptomonnaie pourraient accroître les cyberattaques.

Le télétravail pourrait ouvrir la porte à de nouvelles attaques de la part des cybercriminels. Pour les experts d’Avast, la première cybermenace à laquelle les entreprises peuvent être confrontées est le deepfake audio. Un dérivé du deepfake, cette technique de synthèse multimédia qui repose sur l’intelligence artificielle et qui permet de modifier un visage humain de manière saisissante.

Source : https://www.blogdumoderateur.com/cybersecurite-attaques-2022/